Previous Article Next Article Le Top 5 des récupérations de données les plus insolites de l’année 2018

Le Top 5 des récupérations de données les plus insolites de l’année 2018

Le Top 5 des récupérations de données les plus insolites de l’année 2018 Posted on janvier 8, 2019
L’année 2018 a été riche de projets pour Ontrack, avec notamment le Japon comme nouveau territoire couvert, mais aussi le nombre de récupération de données réussie en très forte progression. Chacune d’elle a son histoire, jamais intentionnelle, souvent difficile, parfois étonnante. Cette nouvelle année est donc une belle occasion de présenter les missions les plus mémorables de ces derniers mois. 
Voici les 5 récupérations de données les plus mémorables de 2018 :
  1. Selfie polaire
Il y a un an, Audun Rikardsen, photographe animalier et nature norvégien de renommée mondiale, se trouvait dans l’archipel de Svalbard (également connu pour sa partie occidentale du nom de Spitsbergen) entre la Norvège et le pôle Nord pour photographier des otaries. Il avait installé un appareil photo avec retardateur près d’un trou de respiration de loups marins sur la glace et s’était éloigné pour attendre l’image parfaite. Pendant qu’il attendait, un ours polaire s’est approché, curieux de découvrir le matériel photographique. L’ours a reniflé la caméra et a déclenché une série de photos, avant de faire rouler la caméra vers l’eau glacée où elle a sombré à 140 mètres de profondeur. Un an plus tard, Audun et son équipe sont revenus à la même position GPS, ils ont retrouvé l’appareil grâce à un drone sous-marin. Miraculeusement, la carte mémoire était toujours intacte, les meilleures images du photographe ont été récupérées.
  1. Dommage général causé par le feu
Un énorme incendie a totalement détruit l’usine d’un client situé aux Fidji et a causé des millions de dollars de dommages. Un disque dur externe contenant des données professionnelles importantes a été extrait des ruines. Avant de contacter Ontrack, deux autres sociétés spécialisées en récupération de données ont tenté de récupérer les données du disque sans succès. Notre ingénieur a rapidement conclu que le feu et l’eau utilisée pour éteindre le feu avaient endommagé le disque dur :  les joints étaient fondus, l’intérieur était contaminé par la poussière et la saleté, l’eau avait corrodé le circuit imprimé. Mais les interventions des précédents experts avaient causé des dégâts encore plus gênants : le plateau du disque dur avait été retiré, « nettoyé », le laissant sale et éraflé, puis réinséré à l’envers. Cependant, l’ingénieur Ontrack a pu extraire les fichiers les plus critiques.
  1. Le numéro 13
Un client en Pologne a eu beaucoup de malchance en voulant montrer des photos de vacances lors d’une fête sur son téléphone portable. Il se tenait sur un balcon, dans un moment d’inattention, le téléphone lui a glissé des mains pour atterrir quelque 13 étages plus bas. Bien que le téléphone retrouvé sur le trottoir ait été entièrement détruit, l’équipe Ontrack en Pologne n’a eu aucune difficulté à récupérer 100% des données du téléphone.
  1. Pas drôle
En début d’année 2018, un incendie majeur s’est produit dans un parc d’attractions en Allemagne. L’incendie a gravement endommagé un important centre de données interne et, outre deux serveurs haut de gamme, plus de 90 disques durs ont été envoyés à nos collègues allemands dans l’espoir que les données stockées sur ces disques puissent être récupérées. Les disques reçus avaient une très mauvaise odeur, étaient gravement endommagés et leurs boitiers avaient en grande partie fondu.
Cependant, les ingénieurs allemands ont finalement réussi à créer une copie complète de tous les fichiers des disques et à reconstruire les bases de données.
  1. La mode des écrans incurvés

Les écrans incurvés sont devenus une tendance ces dernières années, mais posséder un tel écran sur un ordinateur portable n’est pas tout à fait habituel. C’est pourtant le cas de ce client britannique qui a rendu l’écran de son ordinateur portable inutilisable en le coinçant dans le siège de sa voiture. Comme si cela ne suffisait pas, la machine avait également été exposée à l’eau, provoquant un court-circuit au niveau de la carte mère. Nos techniciens ont isolé le SSD, l’ont branché et allumé en hors de l’ordinateur d’origine et l’ont connecté à une interface spécialement développée par Apple. 100% des données ont ainsi été récupérées.